ACTUALITÉS

María Fernanda Espinosa offre une présidence de l’Assemblée Générale qui renforce les Nations Unies

La ministre des Affaires Etrangères et de la Mobilité Humaine de l’Équateur, María Fernanda Espinosa, a offert une présidence de dialogue, de transparence, d’équilibre géographique et de genre et des «portes ouvertes» à l’Assemblée Générale pour accomplir une Organisation des Nations Unies ( ONU) « plus forte et plus pertinente » à la recherche de la paix, […]

LE PARLEMENT ANDIN SOUTIENT LA CANDIDATURE DE L’EQUATEUR POUR PRESIDER L’ASSEMBLEE DES NATIONS UNIES

La séance plénière du Parlement Andin a approuvé ce jeudi 22 Mars, 2018 en Bogota la candidature de la Ministre Equatorienne des Affaires Etrangères Maria Fernanda Espinosa, à la présidence de la période 73 de session de l’Assemblée Générale des Nations Unies (ONU), qui aura lieu entre septembre de cette année et le même mois […]

ESPINOSA ADDITIONNE SOUTIENT POUR ARRIVER À L’ONU

Quito, le 23 mars 2018 La session plénière du Parlement Andin a décidé jeudi, à Bogota, en Colombie, de soutenir la candidature de la Ministre des Affaires Etrangères de l’Equateur, María Fernanda Espinosa, pour la présidence de la 73e session de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Selon l’organisme, le soutien à Espinosa est donné parce […]

CANDIDATURE POUR LA PRESIDENCE DE L’ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES

Quito, 07 de Abril de 2018. Par décision du Président de la République, Lenin Moreno, la candidature da la Ministre des Affaires Etrangères Maria Fernanda Espinosa a été présenté pour la Présidence de l’Assemblée Générale des Nations Unies, 73e période de session, (Septembre 2018 à Septembre 2019). L’élection aura lieu le 5 juin 2018. Il […]

Diálogo interactivo en mayo con candidatos a la Asamblea General

Naciones Unidas, 18 de abril de 2018.  Por primera vez en la historia de las elecciones para la presidencia a la Asamblea General de la ONU, los candidatos sostendrán un diálogo interactivo con el fin de aumentar la transparencia del proceso. Según precisó el vocero del presidente de la Asamblea General, Brenden Varma, la fecha […]

LA PRÉSIDENCE DE L’ONU POUR L’ÉQUATEUR, SIGNE DU CHANGEMENT DÉFINITIF?

Miami, le 9 avril 2018. Le 5 juin prochain, on élira la présidence de l’Assemblée Générale des Nations Unies, composée de 193 pays, pour sa 73e session. C’est un poste important, car il peut influencer le point de vue et même l’action de cette organisation sur les questions politiques qui affectent des millions de personnes […]

VANUATU SOUTIENT LA CANDIDATURE DE L’EQUATEUR POUR LA PRESIDENCE DE L’ASSEMBLEE GENERALE DE L’ONU

Vanuatu, avril 9, 2018   Vanuatu a officiellement déclaré son soutien à la candidature de l’Équateur à la présidence de la 73ème  session de l’Assemblée Générale des Nations Unies (en remplacement de la Slovaquie). Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale et du Commerce Extérieur, Ralph Regenvanu, a informé à la Ministre Espinosa […]

ESPINOSA SUMA RESPALDOS PARA LLEGAR A LA ONU

Quito, 23 de Marzo de 2018 La plenaria del Parlamento Andino resolvió, este jueves en Bogotá, Colombia, respaldar la candidatura de la ministra de Relaciones Exteriores de Ecuador, María Fernanda Espinosa, para la presidencia del periodo 73 de sesiones de la asamblea general de las Naciones Unidas. Según el organismo, el apoyo a Espinosa se […]

LE PARLEMENT ANDIN SOUTIENT LA CANDIDATURE DE L’EQUATEUR POUR PRESIDER L’ASSEMBLEE DES NATIONS UNIES

le 22/03/2018 L’entité a également assuré que c’est une opportunité pour les pays sud-américains d’assumer cette position de « représentation politique et diplomatique si importante » après 19 ans. La séance plénière du Parlement Andin a soutenu aujourd’hui a Bogota la candidature de la Ministre Equatorienne des Affaires Etrangères Maria Fernanda Espinosa, à la présidence de la […]

UNE POETE VEUT PRESIDER L’ASSEMBLEE DES NATIONS UNIES

Buenos Aires, 19 mars 2018   Après l’échec de l’Argentine en 2017 à nommer sa Ministre des Affaires Etrangères Susana Malcorra à la tête des Nations Unies, une autre femme d’un pays sud-américain tente d’atteindre l’un des sommets de l’organisation mondiale: la Présidence de l’Assemblée Général, qui délibère à Manhattan, New York. Il s’agit de […]

A Marrakech, l’ONU plaide pour les droits humains de tous, y compris des migrants

A Marrakech, l’ONU plaide pour les droits humains de tous, y compris des migrants

on 18/12/2018

La source: ONU Info

En marge de la Conférence sur les migrations à Marrakech, au Maroc, plusieurs hauts responsables des Nations Unies ont participé à une réunion commémorant le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, l’occasion de rappeler que les migrants ont les mêmes droits que le reste de l’humanité.

« La Déclaration universelle est bien plus qu’une source d’inspiration et une déclaration de principes. Ses 30 articles constituent des mesures pratiques pour faire progresser la paix et le développement durable inclusif », a souligné le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, lors de cette réunion.

Selon le chef de l’ONU, « il est donc approprié que le premier jour de la conférence pour l’adoption du Pacte mondial sur les migrations ait lieu au moment du 70e anniversaire de l’adoption de la Déclaration universelle par l’Assemblée générale » des Nations Unies.

Personne ne perd jamais ses droits humains, peu importe ce qu’il fait ou qui il est – António Guterres

« Le pacte est une nouvelle étape importante vers la sécurité et la dignité pour des millions de personnes », a-t-il souligné. « Il définit concrètement comment les États membres et les autres parties prenantes peuvent respecter, protéger et appliquer les droits fondamentaux de tous les migrants, conformément à la Déclaration universelle ».

La Présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa, s’est dit pour sa part heureuse que depuis son adoption, la Déclaration soit devenue le document le plus traduit du monde.

« Pourtant, même si elle détient ce record, nous devons aller plus loin. Chaque personne, chaque enfant, chaque femme, chaque fille doit lire ce document, qui énonce les droits inhérents à la personne humaine », a-t-elle déclaré.

« L’adoption, aujourd’hui, du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, n’est pas une coïncidence. C’est plutôt un rappel. Cela nous rappelle que les migrants sont avant tout des êtres humains et que, quel que soit leur statut migratoire, ils ont les mêmes droits que le reste de l’humanité », a-t-elle ajouté.

Mme Espinosa a précisé qu’au cours des prochaines semaines elle convoquerait des réunions plénières sur le 70e anniversaire de la Déclaration, le 20e anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les défenseurs des droits de l’homme, et la cérémonie du Prix des droits de l’homme des Nations Unies. « Ces réunions constitueront une occasion unique de lancer un appel fort en faveur de la protection et de la promotion des droits de l’homme dans le monde entier », a-t-elle dit.

Dans un message pour marquer le 70e anniversaire de la Déclaration universelle, la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, a rappelé que les auteurs à l’origine de la Déclaration ont cherché à établir des systèmes pour soutenir et protéger les pauvres, les affamés, les déplacés et les marginalisés.

Nous naissons « libres et égaux » mais des millions de personnes sur cette planète ne le restent pas – Michelle Bachelet

« Je suis convaincue que l’idéal des droits de l’homme, énoncé dans cette Déclaration, a été l’une des plus grandes avancées de l’histoire de l’humanité et l’une des plus réussies », a-t-elle dit.

« Mais aujourd’hui, ce progrès est menacé. Nous naissons « libres et égaux » mais des millions de personnes sur cette planète ne le restent pas. Leur dignité est bafouée et leurs droits sont violés jour après jour », a-t-elle ajouté.