Facettes

La coexistence pacifique et le développement de toutes les nations sont ce qui a pousse María Fernanda Espinosa à travailler pour l'Équateur et pour le monde. Universitaire, poète et politicienne équatorien elle a travaille depuis plus de 20 ans sur des questions multilatérales et des négociations internationales. Tout au long de sa carrière, elle a traité de questions liées à la paix, la sécurité, la défense, le désarmement, les droits de l'homme, le genre, les peuples indigènes, le développement durable, l'environnement, la biodiversité, entre autres.

SON ORIGINE

A un très jeune âge, Mlle Espinosa a travaillé avec les communautés indigènes de l’Amazonie de l'Équateur. Cette expérience a eu un impact profond en elle, l'amenant à faire un Masters en études amazoniennes et à augmenter sa passion pour le travail en faveur de la nature et de la diversité.

VOTRE GESTION

Cette même passion est ce qui l'a amenée, en 2007, à soutenir le travail de l'Assemblée Nationale Constituante de l'Équateur. Dans laquelle, les principes fondamentaux étaient l'intégration et la coopération régionale et internationale. Elle croit fortement en l’articulation entre culture et nature. C'est pourquoi en 2008, elle a occupé le poste de Ministre Coordonnatrice du Patrimoine, la Culture et la Nature. De ce poste, elle a promu des politiques pour le rétablissement et la protection du patrimoine national et des accords bilatéraux et internationaux pour préserver le patrimoine national. Elle a également coordonné les ministères de l'environnement, de la culture, des sports, du tourisme et du Conseil du Gouvernement des Galápagos.

En 2012, elle a assumé l'un des défis les plus difficiles de sa vie, occupant le poste de Ministre de la Défense de l'Équateur. Dans cette position, elle a contribué à construire une politique de paix et à moderniser les Forces Armées du pays. Elle a également promu le soutien aux missions de paix de l'ONU, elle a participé aux débats sur les femmes, la paix et la sécurité de l'ONU, entre autres initiatives.

ONU

Sa vaste expérience en géopolitique et multilatéralisme l'a amenée à être deux fois Ministre des Affaires Etrangères. La première fois en 2007 et maintenant depuis mai 2017. Elle a également présidé le G77 + Chine jusqu'en janvier 2018 et préside actuellement la Communauté Andine des Nations.
Elle travaille depuis dix ans et travaille encore directement avec l'Organisation des Nations Unies. Elle a été la première représentante permanente équatorienne à l'ONU à New York et à Genève. Elle a participé activement avec les principaux organes de l'entité internationale, ainsi qu'à avec ses principaux comités et organes subsidiaires. Cette expérience lui a permis de renforcer et de mener plusieurs processus de négociation au sein du Conseil des droits de l'homme; Elle a également dirigé le travail de la CELAC à son siège et aux COP 21 sur le changement climatique à Paris.

LITTÉRAIRE

Grâce à sa formation littéraire et académique, elle a publié plus de 30 articles académiques sur l’Amazonie, la Culture, le Patrimoine, le Développement, le Changement Climatique, la Propriété Intellectuelle, la Politique Etrangère, l’Intégration, la Défense et la Sécurité. Elle a également reçu le prix national de poésie en 1990.