DEFENSEUSE DES DROITS

Contribuer à la construction de la paix, la défense des droits de l'homme et les droits de la nature, ont toujours été les priorités de María Fernanda Espinosa. Son engagement a été de travailler tous les jours pour l'égalité des sexes, pour la participation politique des femmes, pour l'éradication de la discrimination et de la violence contre les femmes et les filles. Elle a également travaillé pour les droits des personnes en condition de mobilité humaine, en particulier les femmes migrantes et réfugiées. La reconnaissance et le respect des droits des peuples et nationalités indigènes est un impératif pour construire un monde inclusif, diversifié et humain. Elle a travaillé pour une vie en harmonie avec la nature, pour la protection de la biodiversité, pour la survie de la planète, en paix.

PEUPLES ET NATIONALITES INDIGENES

Elle est engagée à promouvoir des politiques qui garantissent la pleine reconnaissance de la diversité et de l'inter culturalité. Elle comprend que la construction des nations équitables et justes exige une participation active de l'inter culturalité, avec des droits et des opportunités égaux. C'est ca qu’elle a été conseillère auprès de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) sur les questions de Politique sur les Peuples Indigènes et la Conservation. En 2005, elle a été nommée Directrice Régionale pour l'Amérique du Sud de la même organisation.

GENRE

María Fernanda est une avocate passionnée des droits des femmes et des filles et de l'égalité du genre. Elle s'est battue non seulement pour la reconnaissance des droits de l'homme, mais aussi pour une plus grande participation dans les espaces de décision dans tous les domaines. Elle reconnaît la contribution des femmes à la construction de la paix, la souveraineté alimentaire, le développement Durable et une vie pleine en harmonie avec la nature. Elle considère que l'égalité entre les sexes doit rester un axe transversal des Nations Unies et qu’il est nécessaire de tirer parti de la contribution des femmes à la réalisation des Objectifs du Développement Durable.

ECOLOGISTE

Tout au long de sa vie professionnelle et académique, María Fernanda Espinosa a promu des initiatives pour la protection de la diversité naturelle et culturelle des nations. Elle est titulaire d'une Maîtrise en Sciences Sociales et en études amazoniennes et Candidate d'un doctorat en Géographie Environnementale de l'Université Rutgers aux États-Unis. Elle a été Directrice Régional pour l'Amérique du Sud de l'Union Mondiale pour la Nature et Conseiller Senior en Politiques pour la Biodiversité et les Peuples Indigènes pour l'Union Mondiale pour la Nature, l'UICN. Elle a participé à la COP21 sur le Changement Climatique à Paris pendant son mandat à la Présidence de la Communauté des États d'Amérique Latine et des Caraïbes.