POLITIQUE

Elle a travaillé pendant plus d'une décennie comme fonctionnaire au service du peuple équatorien. Elle a été Ministre de la Défense Nationale, Ministre Coordonnatrice du Patrimoine et Ministre des Affaires Etrangères à deux reprises. Elle a favorisé les politiques publiques en faveur de la paix, des droits de l'homme et la préservation de la diversité culturelle et naturelle du pays; Elle a également encouragé la participation active de l'Equateur au sein des organisations internationales comme l'Organisation des Nations Unies, l'Union des Nations Sud-Américaines, la Communauté des États d'Amérique Latine et des Caraïbes et la Communauté Andine des Nations.

MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

Elle a été Ministre des Affaires Etrangères de l'Équateur à deux reprises. La première fois en 2007 a la deuxième depuis 2017 jusqu'à l’actualité. Elle s'est distinguée par son travail dans des traités bilatéraux en faveur de l'environnement, les droits de l'homme et des migrants. Pendant son mandat, elle a présidé la Communauté des Etas d’Amérique Latine et des Caraïbes, le CELAC, le G77+ Chine et la Communauté Andine.

MINISTRE DE DEFENSE

Elle était la troisième femme à occuper le poste de Ministre de la Défense Nationale de l'Équateur. Dans son administration, elle a promu une politique de paix, modernisé les Forces Armées et élaboré un programme de défense politique et une politique du genre au sein de l'institution. Elle a soutenu les Missions de Paix des Nations Unies et participé activement aux débats sur les Femmes, la Paix et la Sécurité au sein du Conseil de Sécurité des Nations Unies, entre autres initiatives.

MINISTRE COORDINATRICE DU PATRIMOINE

Jamais, dans l'histoire de l'Equateur, on a autant fait en si peu du temps pour la préservation et la conservation des patrimoines du pays. La déclaration d'urgence a permis d'intervenir dans le registre des biens et des sites archéologiques, dans la restauration des bâtiments emblématiques et de la conservation des centres historiques. En outre, elle a créé la Commission Nationale de lutte contre la contrebande des biens patrimoniales et surtout, elle a généré une politique publique qui comprend que les actifs permettent non seulement consolident l'identité et le sentiment d'appartenance, mais aussi revigorer l'économie locale et nationale pour améliorer la qualité de vie des Équatoriens.

GALERIE DE PHOTOS